Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, l'égalité, un défi à relever d'urgence

Publié le 17/05/2017 à 17H19
À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la CFDT rappelle que les discriminations sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre sont encore une réalité et nécessitent une action concertée de la part de l’ensemble des acteurs concernés.

La lutte contre les discriminations se joue sur plusieurs fronts.

C’est d’abord dans les entreprises et les administrations qu’il convient d’agir pour que l’égalité de toutes et tous soient une réalité. L’ensemble des partenaires sociaux doit se saisir du sujet car le monde du travail doit permettre à chacun.e de s’y sentir à sa place et de s’y épanouir.

Il s’agit également de mener une politique d’égalité dans les droits et dans les faits, pour que l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ne déterminent pas des trajectoires personnelles. 2016 a de nouveau vu les actes LGBTphobes augmenter selon le rapport 2017 de SOS Homophobie. La politique de lutte contre les discriminations envers les personnes LGBT doit s’attacher à une approche globale qui intègre tous les critères, dans une logique intersectionnelle, tout en tenant compte des spécificités liées aux discriminations LGBT.

A l’international, la France doit jouer un rôle pour la défense des droits des personnes LGBT. Les persécutions commises en Tchétchénie contre les homosexuels sont un exemple parmi tant d’autres des violations des droits les plus élémentaires que subissent les populations LGBT dans de trop nombreux pays.

La question de l’égalité, fondement du pacte républicain, est aujourd’hui un des principaux défis que nous devons relever. Le nouveau gouvernement doit y prendre toute sa part.