Se former pour évoluer professionnellement, c'est important !

Publié le 10/07/2020 (mis à jour le 13/01/2021)

Vous avez envie : 

  • de valoriser vos compétences professionnelles
  • d'obtenir plus de responsabilités dans votre entreprise
  • d'évoluer dans la grille salariale de votre métier
  • d’évoluer vers un nouvel emploi ou un nouveau métier ;
  • de préparer un projet de création d’entreprise ;

c’est le moment de mobiliser les droits à la formation que vous offre votre Compte personnel de formation (CPF).

Qu'est ce que le CPF ? 

Le CPF remplace le DIF (Droit individuel à la formation) et vous permet de suivre des formations, à votre initiative, pour développer vos compétences et vos qualifications, évoluer professionnellement ou mettre en oeuvre un projet.

Pour qui ? 

Salariés du secteur privé, ce compte vous suit tout au long de votre carrière, même quand vous changez d’entreprise ou si vous connaissez une période de chômage. Peu importe la taille de votre entreprise, c’est vous qui décidez de l’utiliser pour la formation que vous souhaitez.

Comment puis-je bénéficier de mon CPF ? 

Plafonné à 5 000 euros, il est ouvert dès votre entrée sur le marché du travail, et est alimenté de 500 euros chaque année. Il ne sera fermé qu’à votre départ en retraite. L’argent cumulé financera les actions de formation de votre choix : bilan de compétences, VAE (Validation des acquis de l’expérience), création ou reprise d’entreprise, etc.
Votre employeur ne connait pas le montant de votre CPF et n’a pas à vous le demander, sauf si vous sollicitez une participation financière de sa part à votre formation.

Un conseil en évolution professionnelle pour vous accompagner

Pour bien préparer votre projet de formation, vous pouvez bénéficier du Conseil en évolution professionnelle (CEP). Gratuit, ce dispositif d’accompagnement personnalisé vous aide à faire le point sur votre situation professionnelle et à construire votre projet : > https://www.mon-cep.org/

Comment la CFDT peut m'aider ? 

La CFDT vous représente et négocie pour vous dans les Commissions régionales dédiées à votre profession (CPRIA, Commission paritaire régionale interprofessionnelle de l’artisanat, et CPR-PL, Commission paritaire régionale des professions libérales). Elles mettent en place les accords professionnels qui vous concernent : nous pouvons donc vous renseigner sur leur contenu.