Le Conseil européen fait un geste en direction des jeunes

Publié le 01/07/2013
Le Conseil européen des 27 et 28 juin a posé « un acte positif en direction des jeunes » selon Marcel Grignard, secrétaire national de la CFDT. En effet, il a annoncé la mise en place d’un plan européen de lutte contre le chômage des jeunes s’élevant à 8 milliards d’euros.

La France devrait toucher 600 millions sur ce montant qui bénéficiera à environ 300 000 jeunes. Ce plan est de 2 milliards supérieur au plan original.

Cette « garantie jeunes » prévoit qu’un jeune doit bénéficier d’une formation, d’un stage ou d’un emploi dans les quatre mois qui suivent sa perte d’emploi ou après sa sortie du système éducatif. Elle bénéficiera aux jeunes vivants dans des territoires où le chômage est supérieur à 25 %. Pour Marcel Grignard, il s’agit là d’un « acte de solidarité » puis que cette garantie « concerne les pays les plus frappés par la crise ». En France, plusieurs territoires vont être concernés et notamment les départements d’Outre-mer.

La CFDT juge positivement cette mesure. Pour autant, elle reste insuffisante et devrait être accompagnée de « décisions  réduisant les concurrences sociales et fiscales » entre les pays de l’Union.

dblain@cfdt.fr