Covid-19 : En Suède, le syndicalisme se renforce pendant la crise

Publié le 31/03/2020

Alors que l’activité des commerces en Suède est fortement impactée par la pandémie de Covidé-19, le syndicat des salariés du commerce Handelsanställdas Förbund et la fédération suédoise du commerce sont parvenus à un accord pour éviter les licenciements et garantir de hauts niveaux de salaires.

 

Concrètement, alors que temps de travail pourra être réduit de 20, 40 ou 60 %, le salaire baissera de 4, 6 et 7,5 %. L’accord anticipe également les nécessaires adaptations des conditions de travail à venir. Les syndicats et les travailleurs seront associés, au niveau local, dans la construction de ces nouvelles organisations. A l’occasion de la signature de cet accord, plus de 5 000 salariés ont rejoint les rangs de Handels. Une vraie satisfaction pour Susanna Gideonsson, présidente du syndicat. « Nous démontrons notre utilité et nous nous renforçons alors que le monde est dans la tourmente. Nous devrons vivre longtemps avec les conséquences de cette crise, mais la base de notre travail reste la même : organiser les travailleurs et peser sur les décisions des entreprises ». De son côté, la fédération internationale des services, UNI Global union, se félicite de ce résultat. Elle rappelle l’importance du dialogue social et de la négociation collective pour répondre à la crise. « Handels a prouvé que même dans une période difficile, le syndicalisme permet de construire une meilleure protection et de renforcer les droits de celles et ceux qui sont en première ligne. »

glefevre@cfdt.fr