Offensive contre les Kurdes, l'Union européenne doit mettre fin à l'accord sur la migration avec la Turquie

Publié le 10/10/2019

La CFDT condamne fermement la guerre menée par la Turquie au nord de la Syrie.

Sous prétextede prévenir la formation d’un corridor terroriste à sa frontière méridionale et avec l’objectif à peine voilé de frapper tout embryon d’émancipation du peuple kurde, la Turquie déstabilise encore plus une région déjà éprouvée par des années de guerre au détriment du droit international.

Alors que seule une solution politique en vue d’une transition démocratique peut répondre aux besoins de sécurité et de stabilité des habitants de la région, cette opération militaire turque risque d’embraser la région et d’aggraver la situation déjà critique des populations déplacées.

La CFDT se joint à l’appel de la Confédération européenne des syndicats aux leaders européens de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour arrêter l’invasion turque du nord de la Syrie.

La CFDT appelle à mettre un terme à l’accord sur la migration de l’Union européenne avec la Turquie et de ne pas céder au chantage au flux migratoire d’Erdogan.

Les valeurs européennes doivent être au-dessus des calculs politiques.