situation sanitaire en Martinique et Guadeloupe : La situation sanitaire aux Antilles nécessite des réponses sociales adaptées.

Publié le 12/08/2021

Face à la détérioration de la situation sanitaire en Martinique et Guadeloupe et l’annonce des mesures de confinement, nécessaires pour enrayer cette épidémie la CFDT appelle à la solidarité nationale et à la mobilisation de tous.

Pour la CFDT, la priorité est la mobilisation des moyens humains et matériels nécessaires pour la prise en charge des patients et l’accompagnement des familles. Nous tenons par ailleurs, à saluer l’engagement des personnels soignants face à cette tension.

Avec les mesures annoncées les économies locales vont être à nouveau mises à mal notamment le secteur du tourisme. La CFDT demande aussi la mise en place de tous les dispositifs de soutien et d’accompagnement pour les entreprises et leurs salariés (Chômage partiel, aides financières, télétravail...) avec le maintien dans l’emploi comme priorité.

La CFDT réaffirme que les réponses à cette crise devront être adaptées aux réalités locales en lien avec les acteurs. Ces réponses devront être organisées dans le cadre du dialogue social dans les entreprises et administrations et aussi au niveau territorial. Les partenaires sociaux devront être associés avec les préfets pour proposer et suivre les solutions les mieux adaptées à la crise.

Pour la CFDT, la vaccination est un rempart pour faire face à la pandémie, il faut donc sensibiliser les populations. Nous demandons la mobilisation des services santé au travail pour l’accompagnement à la vaccination des salariés.

La CFDT en Martinique et en Guadeloupe est aux côtés des travailleuses et des travailleurs face à cette situation de crise.

 

 

Contacts presse :

 

Eric Picot, secrétaire général de la CFDT Martinique : 06 96 40 69 67 - sdpcdm-cfdt@orange.fr

Henri Berthelot, secrétaire général de la CFDT Guadeloupe : 06 90 55 31 99 - uircfdt.guadeloupe@orange.fr