Hausse record du chômage; Une mobilisation générale pour l’emploi indispensable !

Publié le 28/05/2020

Avec plus d’un million de demandeurs d’emploi supplémentaires sans activité sur mars et avril, la hausse du chômage en France est historique et catastrophique pour nombre de travailleurs. Elle concerne d’abord des personnes qui travaillaient en contrats à durée déterminée (CDD et intérim) qui ont vu leurs missions s’arrêter.

Cette hausse sans précédent est un signal clair : la situation est grave et il y a urgence à une mobilisation générale de tous les acteurs pour construire collectivement des protections pour les salariés et les demandeurs d’emploi. La réorientation des politiques de l’emploi et du travail ne peut pas se limiter à des ajustements ponctuels d’exonérations et subventions, ou encore à un assouplissement du Code du travail.

La première urgence, est l’annulation par le gouvernement des règles de la réforme de l’assurance chômage reportées au 1er septembre. Tous les travailleurs précaires qui perdent en ce moment leur emploi subiraient une double peine avec la baisse drastique de leur allocation. C’est inimaginable pour la CFDT.

La seconde urgence est la tenue d’une mobilisation sur l’emploi et le travail. Elle doit permettre de construire collectivement des solutions concrètes à la situation inédite actuelle. Quels dispositifs innovants de protection, d’orientation ou encore d’accès à l’emploi pour les jeunes ? Comment relancer l’apprentissage et la formation professionnelle ? Quelle valorisation des métiers à forte valeur ajoutée sociale ? Quels nouveaux outils de sécurisation des parcours professionnels ? Quel dialogue social d’entreprise sur les enjeux d’emploi, de travail et économiques ? Quelle politique publique de l’emploi ? (évolution de l’activité partielle, moyens de Pôle emploi, élargissement des parcours emploi compétences…)

La CFDT ambitionne de construire solidairement et en toute responsabilité des solutions pour « Travailler mieux, travailler tous ».Pour éviter la litanie des chiffres qui touchent des centaines de milliers de femmes et d’hommes chaque mois, tous les leviers doivent rapidement être actionnés.

Cette mobilisation générale doit nous permettre de faire preuve d’innovation collective et d’être à la hauteur des enjeux. Il est urgent de se mettre autour de la table.