Baisse des APL, La CFDT demande le retrait du décret

Publié le 09/10/2017 à 14H52
Depuis le 29 septembre dernier, date de publication du décret instaurant la baisse de 5€ par mois des Aides personnelles au logement (APL), ce sont plus de 6 millions de ménages parmi les plus modestes et les plus précaires qui vont perdre 60 euros de pouvoir d’achat chaque année. La suppression décidée de l’APL accession va également pénaliser les accédants à la propriété.

La CFDT dénonce avec fermeté ces mesures d’économie qui une fois de plus se font sur le dos des familles les plus vulnérables.

Face à ces mesures injustes et contre-productives, la CFDT s’associe à d’autres organisations syndicales, à des associations du secteur du logement social, des associations de locataires, et des associations de la défense des mal-logés, pour demander le retrait du décret APL. Elle appelle tous ses militants à se rassembler samedi 14 octobre devant les mairies, à 14h en régions et à 16h devant l’hôtel de ville de Paris.

La CFDT rappelle que se loger est un élément essentiel pour se former, travailler et pour lutter contre l’exclusion.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS