La CFDT en 10 points

Publié le 25/11/2012 (mis à jour le 03/12/2021)

Comprendre la CFDT en 10 points.

1. La CFDT est le premier syndicat français en nombre d’adhérents :  610 144  adhérentes et adhérents, à quasi-parité, avec 50,2 % de femmes et 49,8 % d’hommes, qui travaillent dans tous les secteurs professionnels, dans les petites et les grandes entreprises, dans le privé en majorité, dans le public et dans toutes les régions de France.

2. La CFDT est le premier syndicat de France, secteurs privé et public confondus (en nombre de voix aux élections professionnelles). Elle est 1e dans le privé depuis 2017 et 2e dans la fonction publique.

3. La CFDT est le syndicat où l’adhérent a des droits. Le droit d’être écouté, respecté, informé, défendu gratuitement en cas de problème. Et, pour soutenir ses adhérents et leur être utile dans leur quotidien, la CFDT a développé une offre de services, de plus en plus nombreux chaque année.

4. La CFDT n’est ni de gauche ni de droite, elle est du côté des salariés. Son premier objectif est d’obtenir des droits nouveaux en faisant reculer les inégalités. C’est, par exemple, la CFDT qui a obtenu le droit de partir à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler jeunes.

5. La CFDT est un syndicat pragmatique qui préfère trouver des solutions par le dialogue et la négociation. Elle n’hésite pas à se mobiliser contre des mesures injustes comme la réforme des retraites de 2010 ou la réforme de l’Assurance Chômage de 2021 contre laquelle elle a saisi le Conseil d'État.


6. La CFDT est un syndicat qui a toujours dénoncé toutes les dictatures d’où qu’elles soient et qui aide des syndicalistes à instaurer la démocratie comme en Pologne dans les années 80.

7. La CFDT est un syndicat laïc qui respecte toutes les croyances religieuses ou philosophiques tant qu’elles ne conduisent pas à la haine, au racisme, à l’exclusion.

8. La CFDT sait que le monde change, qu’il faut en permanence mettre à jour les revendications pour faire face aux évolutions du marché du travail, à la précarité. C’est pourquoi elle est aussi signataire du Pacte du pouvoir de vivre.

9. La CFDT est adhérente à la Confédération européenne des syndicats (CES) et se prononce pour une Europe politique, sociale, capable de faire face aux nouvelles puissances pour créer des emplois, préserver sa protection sociale et faire progresser les qualifications.

10. La CFDT est solidaire des tous les syndicats à travers le  monde qui, comme elle, sont affiliés à la Confédération syndicale intvernationale.