La CFDT et la CUT signent un accord

Publié le 11/06/2015

Réunies à Genève à l’occasion de la conférence internationale du travail, les deux centrales, française et brésilienne, ont entériné un protocole d’accord de coopération sur lequel elles travaillaient de longue date.

   CUT CFDT Accord   
   (De g. à dr.) Yvan Ricordeau (CFDT), Laurent berger (CFDT), Antonio Lisboa (CUT)
et João Felicio (CSI).
   
       

Les retrouvailles ont été chaleureuses entre les syndicalistes de la Cut et la délégation CFDT lors de  la  104conférence internationale du travail, organisée par l’OIT à Genève. Le 10 juin, Laurent Berger et Antonio  Lisboa, secrétaire national en charge de l’international, qui représentait le président de la Cut Vagner Freitas, ont signé un protocole d’accord de coopération, sous l’œil attentif de l’ex-leader de la Cut João Felicio, devenu président de la CSI (Confédération syndicale internationale) en 2014.  Le projet d’accord, finalisé lors d’une précédente visite de la délégation CFDT au Brésil en mars 2015,  lance de nouveaux axes de travail commun.

Laurent Berger a manifesté sa fierté et sa satisfaction d’avoir renouvelé la coopération de la CFDT avec « ses frères en syndicalisme » de la Cut, et de poursuivre ainsi une collaboration de longue date, fondée sur une proximité de points de vue et des valeurs communes. Parmi les pistes de réflexion de la convention passée entre les deux organisations syndicales – un sujet d’une actualité brûlante –, la migration, les deux organisations étant engagées dans la lutte contre la discrimination et l’égalité de traitement entre les ressortissants nationaux et les travailleurs immigrés. « Nous attendons beaucoup du travail que mène la Cut sur les questions de migration », a souligné le secrétaire général de la CFDT, se référant à l’expérience de son partenaire brésilien en la matière. Il existe en effet au Brésil un conseil tripartite consacré aux migrations, coordonné par le ministère du Travail, et dont la Cut fait partie.

Faire émerger des leaders syndicaux en Afrique et à Haïti

Les deux organisations se sont entendues pour mener une coopération croisée auprès des syndicats africains et en Haïti, en collaboration avec la CSI Afrique. La Cut et la CFDT vont partager leurs bonnes pratiques et leur expertise. Cette collaboration vise à favoriser l’émergence de leaders syndicaux dans ces régions du monde, renforcer la syndicalisation et l’accès aux droits des travailleurs de l’économie informelle. Le programme est ambitieux, à la hauteur des enjeux du renforcement des droits des travailleurs, l’objet même de l’actuelle conférence de l’OIT.

mneltchaninoff@cfdt.fr

© Photo D. R.