Postures pénibles

Publié le 15/02/2017

Un travailleur sera considéré exposé à ce facteur de risques au titre de la pénibilité dès lors que le temps cumulé qu’il passe dans l’une ou l’autre de ces différentes positions est supérieur ou égal à 900 heures par an. 

Cinq postures composent ce facteur de risques :

  • maintien des bras en l’air à une hauteur située au-dessus des épaules ;
  • positions accroupies ;
  • positions à genoux ;
  • positions du torse en torsion à 30 degrés et plus ;
  • positions du torse fléchi à 45 degrés et plus.