Les cotisations, comment ça marche ?

Publié le 25/11/2012 à 16H49
Ce sont les syndicats de base qui décident en congrès du niveau et de la répartition des cotisations. Explications.

Des règles votées par les syndicats de base
Ce sont les syndicats de base qui décident en congrès du niveau et de la répartition des cotisations.
Une cotisation, c’est 0,75 % du salaire net annuel, primes comprises pour les actifs, et 0,50 % pour les retraités.

Les décisions financières sont prises en congrès (tous les quatre ans) par les syndicats. Ce sont eux qui votent la Charte financière (comme tous les autres textes), et non pas les unions départementales et régionales, ni les fédérations, ni bien sûr la confédération.

La CFDT est une structure fédérative dont les entités de base décident collectivement du “ pot commun ” qu’elles confient à la confédération. C’est l’inverse d’une holding avec ses filiales. La CFDT n’est pas gérée comme un “ groupe ” industriel ou financier,  mais comme un regroupement, une fédération d’associations. Chaque entité de base gère elle-même les moyens qui lui reviennent en application des règles fixées collectivement : à chaque structure, sa part de cotisations pour mettre en oeuvre les objectifs de la CFDT.

Le “pot commun” géré par la confédération pèse 29 %

Cet objectif, voté en 1975 dans le cadre de la Charte financière, est en passe d’être atteint par la plupart des syndicats.