“Le progrès en tête !” et le dialogue social à la une

Publié le 13/09/2017 à 11H27
Le 3 octobre, dix mille militants CFDT montreront le nouveau visage du syndicalisme. Un rassemblement festif tout autant que revendicatif et destiné à préparer l’avenir. Il est encore temps d’y participer.

En serez-vous ? Dix mille militants CFDT, élus et mandatés d’entreprise et d’administration, se sont donné rendez-vous, le 3 octobre, pour le grand rassemblement intitulé « Le progrès en tête ! », au Paris Event Center, à Paris. L’événement sera éminemment festif, après la première place de la CFDT en représentativité dans le secteur privé. « C’est l’occasion de remercier nos élus et mandatés d’entreprise et d’administration – les 10 000 attendus ce jour-là mais aussi tous les autres –, car c’est à eux que nous devons cette première place : à leur travail au quotidien pour écouter les salariés, les défendre, améliorer leur quotidien par la négociation, valoriser les résultats obtenus. Le nouveau visage du syndicalisme que cette deuxième mesure d’audience a révélé, c’est le leur ! Ce grand rassemblement festif sera l’occasion de nous dire que nous sommes fiers d’être CFDT ! », expliquait la secrétaire nationale Marylise Léon dans CFDT Magazine en juillet dernier.

     

Les inscriptions continuent

Pour s’inscrire, il suffit d’indiquer son nom et son numéro personnel d’adhérent sur la plateforme https://3octobre2017.cfdt.fr. Le rassemblement se tiendra le mardi 3 octobre, de 10 h 30 à 17 heures, au Paris Event Center, porte de la Villette à Paris. Le transport est organisé par les unions régionales interprofessionnelles..

     

Un temps fort de visibilité

Dans le contexte actuel de réformes, ce sera aussi l’occasion pour la CFDT de mettre en lumière la force de son réseau de militants et sa vision du dialogue social, en montrant ce que le travail syndical produit concrètement au quotidien en matière d’avancées pour les salariés et agents publics qui sont en contact avec le syndicalisme CFDT ! « Ce sera un moment fort de visibilité pour dire nos revendications, d’où le slogan “Le progrès en tête !” », selon Marylise Léon.

Le rassemblement sera également tourné vers l’avenir, afin de préparer les défis à relever. Après sa première place dans le secteur privé, la CFDT peut légitimement escompter devenir première organisation syndicale tous secteurs confondus à l’issue des élections dans les trois fonctions publiques programmées en décembre 2018. Le 3 octobre permettra de donner un coup de turbo au lancement de la campagne électorale. Autre défi à relever, celui du développement de la CFDT. « Notre représentativité progresse. Cela doit se traduire dans notre nombre d’adhérents. Il faut remettre le développement au cœur de nos priorités », poursuit la secrétaire nationale. C’est tout l’enjeu du challenge développement qui sera mis à l’honneur (voir encadré ci-dessous). 

L’action syndicale au cœur

Et parce que ce sont les élus et mandatés d’entreprise et d’administration qui sont le visage de la CFDT pour tous les salariés et agents publics, ce sont leurs témoignages qui constitueront le cœur de ce rassemblement, conclu par Laurent Berger. Le matin, stands, espaces de rencontre avec les fédérations, animations et agoras se côtoieront dans un village destiné tout autant à outiller les militants sur les dimensions pratiques de l’exercice de leur mandat et à favoriser le débat qu’à illustrer l’ampleur de l’action de la CFDT : logement, protection sociale, sécurisation des parcours professionnels, transitions numérique et écologique, développement, égalité femmes-hommes, parcours militants, « Parlons travail, saison 2 », action internationale, fonction publique… Autant de thèmes sur lesquels les militants repartiront mieux armés pour agir. Rendez-vous le 3 octobre.

aseigne@cfdt.fr

     

 

Le Challenge développement, c’est maintenant !

Sur les 101 collectifs aujourd’hui inscrits au challenge développement, six seront présents le 3 octobre – un pour chaque catégorie de ce grand jeu-concours lancé au printemps. Objectif : rappeler que sections syndicales et syndicats peuvent s’inscrire jusqu’au 31 décembre 2017 pour concourir et espérer gagner des bons d’achat sur du matériel militant ou des formations et une invitation au congrès de Rennes bénéficiant à une délégation de deux personnes par équipe gagnante.
Six catégories pour gagner
Les six catégories permettent à tout le monde de jouer : les syndicats ayant créé le plus de nouvelles sections ; les syndicats ou sections ayant mené la campagne de syndicalisation la plus originale ; les syndicats ayant formé le plus d’adhérents et militants à la proposition d’adhésion ; les syndicats ayant accueilli le plus grand nombre de nouveaux adhérents lors de temps d’accueil ; les syndicats et sections ayant enregistré le plus grand nombre d’adhésions ; enfin, les sections ayant enregistré le plus fort taux de croissance.
« On voit des toutes petites sections s’inscrire pour concourir dans cette dernière catégorie, note la secrétaire confédérale Geneviève Douillot. Mais aussi de gros syndicats. Et partout, cela permet de remettre du débat autour du développement. En se posant la question de la catégorie dans laquelle concourir, c’est déjà une stratégie de développement qui se met en place. » C’est de cette dynamique positive dont viendront témoigner six collectifs, le 3 octobre, pour challenger les militants présents à participer au challenge en faisant passer le message que « tout le monde peut gagner en jouant le jeu du développement ».
Retrouvez le règlement du concours sur www.cfdt.fr/challenge et inscrivez-vous d’ici au 31 décembre 2017 à l’adresse developpement@cfdt.fr.