Retraites complémentaires : le texte est finalisé

Publié le 30/10/2015 à 16H55
Les partenaires sociaux se sont réunis le vendredi 30 octobre au Medef pour mettre la touche finale à l’accord sur les retraites complémentaires des salariés du privé. Après l’accord de principe du 16 octobre, l’heure était à la rédaction juridique du texte.

La septième et dernière séance de négociation sur les retraites complémentaires des salariés du privé (Arrco et Agirc), le 30 octobre, a permis aux partenaires sociaux de finaliser le texte de l’accord. Ce dernier est parfaitement conforme à l’esprit de l’accord de principe qui avait été trouvé in extremis quinze jours plus tôt et sur lequel s’étaient engagées la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC, côté syndical. Les grands équilibres n’ont pas été modifiés. Les mesures permettent bien de réaliser 6 milliards d’euros d’économie à l’horizon 2020 et préparent une grande réforme des retraites complémentaires qui devra aboutir en janvier 2018. Les régimes complémentaires Arrco et Agirc laisseront alors la place à un régime unique, dont le nom reste encore trouver.

 

« Nous savions que cette négociation serait difficile et que nous allions demander des efforts aux salariés, aux retraités et aux entreprises, souligne Jean-Louis Malys, négociateur pour la CFDT, à la sortie de la séance. Nous avons donc pris nos responsabilités en veillant à ce que ces efforts soient équitablement partagés et qu’ils épargnent les retraités les plus modestes. Nous devons maintenant nous atteler à la construction du futur régime complémentaire, qui devra répondre aux besoins et aux aspirations des nouvelles générations qui arrivent aujourd’hui sur le marché du travail. Cet accord qui garantit la pérennité financière du système à moyen et long termes est un premier signe fort dans leur direction. »

jcitron@cfdt.fr

© Hamilton/Réa