Manutentions manuelles de charges

Publié le 15/02/2017

Afin d’évaluer si un travailleur est exposé au-delà des seuils à ce facteur de pénibilité, il convient d’évaluer tout d’abord si celui-ci effectue des manutentions manuelles de charges atteignant un tonnage journalier de 7.5 tonnes cumulées, 120 jours par an ou plus. 

Si tel n’est pas le cas, il convient alors d’évaluer si les actions quotidiennes du travailleur atteignent ou dépassent les seuils suivants :

  • l’action de «lever ou de porter» des charges de poids supérieurs ou égaux à 15 kilogrammes ;
  • l’action de «pousser ou de tirer» des charges de poids supérieurs ou égaux à 250 kilogrammes ;
  • le déplacement avec une charge de poids supérieur ou égal à 10 kilogrammes ou la prise de la charge au sol ou à une hauteur située au-dessus des épaules de charges de poids supérieurs ou égaux à 10 kilogrammes.

Ainsi, si le travailleur effectue l’une ou l’autre de ces actions, il convient d’évaluer si le temps cumulé qu’il passe à effectuer ces différentes actions est supérieur ou égal à 600 heures par an. Si tel est le cas, celui-ci sera considéré comme exposé au facteur de manutentions manuelles de charges.