Conseillers CFDT: résultats complets de l'enquête

Publié le 04/09/2013
En cette rentrée, retour sur le rassemblement du 6 juin au musée des arts forains. Grâce à l'enquête que vous avez accepté de remplir, nous avons désormais les clés pour mieux vous connaître, mieux cibler vos besoins, pour demain, mieux vous accompagner (enquête complète à télécharger)
  • CPH qui êtes vous ?

Les conseillers prud’hommes présents le 6 juin et ayant répondu à cette enquête sont surtout des hommes de plus de 45 ans et issus de tous secteurs d’activité.

Ils sont moins de 1 sur 10 à avoir entre 25 et 35 ans.

  • Le mandat

Le plus souvent, ces militants qui ont fait le choix du mandat prud’homal exercent d’autres missions syndicales dans l’entreprise ou l’organisation, seuls 1/4 d’entre eux exercent cet unique mandat.

Pour plus d'1/3, ce mandat de conseillers est leur 1er (débuté en 2009), et ils sont 20% à en être à leur 4e mandat, voire plus.

  • En pratique

En terme de sections, c’est l’encadrement (28,1%), suivi du commerce (25,7%) et des activités diverses (21,6%) qui concernent le plus grand nombre de conseillers.

Au sein de ces conseils, nombreux exercent une fonction spécifique: ils sont 1 sur 2 à être président de section et plus de 61% d’entre eux sont référistes.

Au niveau des pratiques internes, au sein des formations du conseil, dans la majorité des cas, c'est le président qui rédige les jugements, à défaut, le choix du rédacteur se fait sur la base du volontariat dans 1 cas sur 4, ou selon les disponibilités.

  • En formation

Les conseillers CFDT sont quasiment 3 sur 4 à avoir suivi une formation au cours de cette année dans le cadre de ce mandat. Ce sont les modules « rédaction de jugement » et « incidents d’audience » qui sont le plus souvent cités. Cela met en évidence le suivi de deux modules de formations réalisés par IRIS : l’un destiné aux nouveaux élus, et l’autre aux conseillers plus aguerris.

Pour ceux qui n’ont pas suivi de formation, cela s’explique le plus souvent par des problèmes d’agendas ou par le fait qu’ils animent eux même les formations. Mais très peu finalement, considèrent l’offre de formation trop pauvre ou inintéressante.

  • Mandat exigeant mais passionnant

Lorsque l’on fait le point sur le mandat, il apparaît que ce qui les freine le plus est le temps limité de rédaction (pour 1/4 d’entre eux), suivi de la mauvaise foi des conseillers employeurs ou des autres organisations syndicales.

La rédaction de décision est ce qui leur paraît le plus compliqué pour (ils sont 1/4 à le penser), tout comme les échanges lors des délibérés, même si le délibéré est l’un des éléments qui leur plaît le plus dans le mandat (19,84%)

Ce qui leur plaît véritablement le plus dans ce mandat est bien de rétablir le salarié dans ses droits (21,37%).

Enfin, quand on envisage l'avenir, ils sont plus de 3/4 à être prêts à se représenter pour un nouveau mandat. Pour les autres, c’est la limite d’âge qui est évoquée dans la grande majorité des cas.

Pour conlure, le mot revenant le plus souvent pour qualifier leur mandat est la passion.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS