cfdt.fr

 
  • Pourquoi adhérer

    Pourquoi adhérer ?

    L’adhésion est ouverte à toutes celles et à tous ceux qui veulent rejoindre la CFDT.

    Etre adhérent à la CFDT permet :

    - de bénéficier d’une information, d’un soutien individuel tant sur le plan professionnel que juridique dans le cadre des règles définies par la CNAS* CFDT,
    - d’être informé sur vos droits, sur l’actualité sociale de votre région, de votre branche professionnelle…

    à noter que

    Les adhérents peuvent bénéficier du nouveau service téléphonique "RÉPONSE À LA CARTE" . Ce service permet un accompagnement personalisé sur l'ensemble du territoire. Par exemple :
    • Une question sur votre contrat de travail ou votre statut professionnel ?
    • Un doute sur vos conditions de travail ?
    • Un besoin d’information sur la formation professionnelle ?
    • Une interrogation sur votre passage à la retraite ou sur le chômage ?
    • Un problème plus personnel de mobilité ou de logement ?

    Etre adhérent à la CFDT permet d'être acteur de la vie CFDT :

    - en participant aux débats et aux actions proposées par l'organisation,
    - en représentant la CFDT au sein de votre entreprise ou en étant candidat aux élections représentatives du personnel.

    Pourquoi est-ce important d'être
    toujours plus nombreux à la CFDT ?

    En rejoignant la CFDT, les adhérents contribuent à la renforcer.

    C'est grâce aux adhérents que la CFDT peut s'exprimer au nom des salariés
    quelles que soient leur profession, leur situation.

    Plus les adhérents sont nombreux,
    plus la CFDT est représentative de l'ensemble du salariat.

    Plus les adhérents sont nombreux,
    plus la CFDT sera entendue et légitime face aux employeurs.

    ADHÉRER EN LIGNE
  • Adhérez en ligne
  • Espace adhérents
@
  • Chercher
  • Outils
  • Agenda
  • Presse
  • Annuaire
  • Contact
  • Les Sites
    Cfdt
  • Par région
  • Par métier

Métier > Enseignants du Premier Degré

    partager


  • LIEN MAIL ?

Consultation sur les programmes du cycle 1 : une occasion de réaffirmer l'importance de l'école maternelle

publié le 22/09/2014 à 09H21 par Joël Bonenfant

Le  Conseil  supérieur  des  programmes  a  rendu  public  son  projet  de  programme  pour  l’école  maternelle le 3 juillet 2014. Le ministère a prévu une consultation sur ce texte afin d’associer les personnels à la réflexion collective et de recueillir leurs avis et suggestions à partir d'un questionnaire.

La consultation se déroule sur une période de 4 semaines, du 22 septembre au 18 octobre 2014, au cours de laquelle les équipes disposent d’une demi-journée banalisée pour se réunir et échanger. Cette demi-journée est fixée par le Dasen ou les IEN suivant les départements. Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) pourront être associés à la réflexion s’ils le souhaitent ce qui pour le Sgen-CFDT est positif. Que du temps soit libéré pour cette consultation répond à la demande  du Sgen-CFDT.

A la suite de cette consultation, le ministère pourra modifier le projet initial qui sera alors soumis pour avis au CSE au mois de décembre 2014 pour une publication au mois de janvier 2015 et une entrée en vigueur des programmes officiels à la rentrée 2015. Pour le Sgen-CFDT, leur mise en œuvre nécessitera un accompagnement des équipes et une formation au plus près des réalités des lieux d'exercice.

Le Sgen-CFDT réaffirme que l'école maternelle est une école à part entière avec sa spécificité dont il faut tenir compte et qu'elle est une étape indispensable vers l'acquisition du socle commun.

Dans le projet du CSP, les finalités de l’école maternelle sont clairement affirmées : vivre ensemble en accueillant tous les enfants, scolariser dans une école adaptée aux jeunes enfants, lutter contre les inégalités pour la réussite de tous…

Le Sgen-CFDT se félicite que le texte pointe l'importance des transitions : transition avec les familles, transition avec les structures de la petite enfance, transition avec le péri-scolaire, transition enfin vers l'école élémentaire.

Contrairement aux programmes de 2008, le projet privilégie clairement une approche par domaines d'enseignement en fixant, pour chacun, des objectifs de fin du cycle : il redonne au langage oral, au jeu et aux manipulations, aux activités physiques, culturelles et artistiques une place essentielle dans les apprentissages.

Ces programmes peuvent encore être améliorés. C'est pourquoi le Sgen-CFDT invite les équipes à se saisir de la consultation pour améliorer le projet afin de favoriser une école maternelle bienveillante qui valorise les progrès des enfants en donnant du temps pour apprendre sans stigmatiser les échecs.