cfdt.fr

 
  • Pourquoi adhérer

    Pourquoi adhérer ?

    L’adhésion est ouverte à toutes celles et à tous ceux qui veulent rejoindre la CFDT.

    Etre adhérent à la CFDT permet :

    - de bénéficier d’une information, d’un soutien individuel tant sur le plan professionnel que juridique dans le cadre des règles définies par la CNAS* CFDT,
    - d’être informé sur vos droits, sur l’actualité sociale de votre région, de votre branche professionnelle…

    à noter que

    Les adhérents peuvent bénéficier du nouveau service téléphonique "RÉPONSE À LA CARTE" . Ce service permet un accompagnement personalisé sur l'ensemble du territoire. Par exemple :
    • Une question sur votre contrat de travail ou votre statut professionnel ?
    • Un doute sur vos conditions de travail ?
    • Un besoin d’information sur la formation professionnelle ?
    • Une interrogation sur votre passage à la retraite ou sur le chômage ?
    • Un problème plus personnel de mobilité ou de logement ?

    Etre adhérent à la CFDT permet d'être acteur de la vie CFDT :

    - en participant aux débats et aux actions proposées par l'organisation,
    - en représentant la CFDT au sein de votre entreprise ou en étant candidat aux élections représentatives du personnel.

    Pourquoi est-ce important d'être
    toujours plus nombreux à la CFDT ?

    En rejoignant la CFDT, les adhérents contribuent à la renforcer.

    C'est grâce aux adhérents que la CFDT peut s'exprimer au nom des salariés
    quelles que soient leur profession, leur situation.

    Plus les adhérents sont nombreux,
    plus la CFDT est représentative de l'ensemble du salariat.

    Plus les adhérents sont nombreux,
    plus la CFDT sera entendue et légitime face aux employeurs.

    ADHÉRER EN LIGNE
  • Adhérez en ligne
  • Espace adhérents
@
  • Chercher
  • Outils
  • Agenda
  • Presse
  • Annuaire
  • Contact
  • Les Sites
    Cfdt
  • Par région
  • Par métier

Au jour le jour > Communiqués de presse

    partager


  • LIEN MAIL ?

Le projet de socle commun ne répond pas aux objectifs de la loi de refondation

publié le 14/05/2014 à 15H52 par Attaché de presse

image

CP n°59

La « fuite » d'un document de travail du Conseil Supérieur des Programmes révèle les difficultés à construire un socle commun qui donnerait son sens et sa cohérence à la scolarité obligatoire. Les adversaires de la refondation de l'école semblent toujours assez actifs et influents pour empêcher que l'école se donne, à travers le socle commun, un objectif compréhensible pour les familles, utilisable par les enseignants et conforme à l'objectif de réussite de tous les élèves.

Pour le Sgen-CFDT, il faut écrire le socle en termes de compétences, compréhensibles par tous, parents et enseignants, pour que les objectifs de la scolarité obligatoire soient réellement perçus et partagés par tout le corps social. Il faut, en revanche, se garder des formulations de spécialistes, des compromis de clercs, qui, certes, ménagent les conservatismes, mais participent au repli de l'école sur elle-même.

Pour le Sgen-CFDT, le socle commun doit être un texte opérationnel, utilisable par les enseignants dans leur travail quotidien. Il doit permettre des apprentissages progressifs, par cycles, il doit mettre en cohérence les différents enseignements et se dégager de la primauté des programmes disciplinaires. Il doit constituer l'ossature de l'évaluation des acquis des élèves.

Il est indispensable que le CSP travaille à l'abri des luttes d'influence idéologiques, et serve l'objectif de réussite de tous les élèves que prescrit la loi de refondation de l'école.

Le Sgen-CFDT saura rappeler cette exigence.

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS