Global deal, La CFDT s'engage pour un travail décent et une croissance inclusive dans le monde

Publié le 15/11/2017 à 17H49
Le Global Deal, initiative du Premier ministre suédois Stefan Löfven, en partenariat avec l’OCDE et l’OIT, est un partenariat mondial dont l'objectif est de faire face aux défis du marché du travail mondial et de permettre à tous de bénéficier de la mondialisation.

Il vise à encourager les gouvernements, les entreprises, les syndicats et autres organisations à renforcer le dialogue social pour contribuer à un travail décent, à des emplois de qualité, à une meilleure productivité et, par conséquent, à plus d’égalité et à une croissance inclusive.

Pour la CFDT, cette initiative qui met le dialogue social au cœur de sa démarche pour répondre aux déséquilibres engendrés par la mondialisation est une contribution concrète pour une mondialisation plus juste qui profite au plus grand nombre, autant aux entreprises qu’aux travailleurs ainsi qu’à leurs sociétés. C’est aussi un engagement qui contribuera, par un dialogue social efficace, à créer les bonnes conditions pour un travail décent et pour réduire les inégalités dans les pays et entre eux.

La CFDT, qui a fait du dialogue social l’instrument par excellence du changement dans le monde du travail et au-delà, se retrouve dans les engagements que porte le Global deal.

La CFDT, par l’intermédiaire de Laurent Berger, son secrétaire général, interviendra lors du Sommet social de Göteborg en Suède qui aboutira à la proclamation d’un Socle européen des droits sociaux. En s’engageant à rejoindre le Global deal, la CFDT entend rappeler son attachement au progrès social à tous les niveaux, de l’entreprise jusqu’à la gouvernance mondiale en passant par le national et l’européen.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS