Réforme des retraites, des avancées supplémentaires sont nécessaires

Publié le 15/10/2013
Le projet de loi sur les retraites a été voté aujourd’hui par l’Assemblée nationale. La CFDT a obtenu plusieurs avancées.

La CFDT a obtenu plusieurs avancées, qu’elle revendiquait :

  • Les étudiants pourront désormais valider deux trimestres de stage en entreprise, à condition de verser une cotisation de 300 euros par trimestre racheté.
  • Pour les salariés en fin de carrière toujours exposés à la pénibilité, il sera possible de majorer les droits acquis à ce titre dès l’âge de 52 ans. La CFDT sera vigilante aux décrets d’application qui détermineront la portée de cette mesure.
  • Les possibilités de départ anticipé pour carrière longue entre 58 ans et 60 ans seront renforcées par la prise en compte des trimestres acquis au titre de la pénibilité.

Le débat sur le projet de loi s’engage désormais au Sénat. La CFDT maintient ses demandes afin que le texte fasse l’objet d’améliorations significatives. Les efforts demandés doivent être plus équitables et les mesures de justice renforcées.

La CFDT insiste sur les points suivants :

  • Pour améliorer rapidement les droits à la retraite des femmes, le calendrier de redéploiement d’une partie des droits familiaux de retraite doit être inscrit dans la loi et s’engager avant 2020. Ces droits doivent bénéficier davantage aux femmes, dès le premier enfant.
  • Les retraités modestes doivent être épargnés par le recul de six mois de la date de revalorisation des pensions, en particulier celles et ceux qui vivent sous le seuil de pauvreté.
  • Le projet de loi doit indiquer la poursuite de la réflexion sur une réforme systémique des retraites. L’harmonisation à terme de l’ensemble des régimes du public et du privé est seule à même d’apporter une réponse à la situation des polypensionnés. Elle est conditionnée à un dialogue avec les agents et à un examen de leurs parcours de carrière et rémunérations.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS