Politique industrielle, réussir la mutation de notre société

Publié le 12/09/2013
La CFDT se réjouit de l’annonce par le président de la République du soutien de l’État à 34 plans industriels, participant à donner un cap pour notre pays. Ces plans vont contribuer  à répondre aux défis de la transition  écologique, des besoins de la société, et de l’excellence technologique.

La CFDT note particulièrement le choix d’une majorité de projets liés à la transition énergétique (véhicule deux litres, réseaux intelligents…) et à la santé (prise en charge de la dépendance par l’utilisation du numérique…). Ils permettront de tracer les contours d’un nouveau modèle de développement plus durable et générateur d’emplois, comme la CFDT l’appelle de ses vœux.

Les secteurs retenus sont aussi cohérents avec ceux identifiés dans le rapport « Réinventer la croissance », produit par les organisations syndicales et patronales en juin dernier.

Cette décision concrétise l’un des engagements de la feuille de route de la conférence sociale de juin et ouvre des perspectives d’avenir en faveur de l’emploi, de la formation et de l’innovation.

La CFDT souhaite attirer l’attention du gouvernement sur plusieurs points :

  • Ces plans industriels doivent se réaliser en renforçant la coopération au sein des filières ;
  • La future négociation sur la Formation professionnelle devra tenir compte des besoins en compétences générés par ces 34 plans industriels ;
  • Leur mise en œuvre concrète implique un ancrage territorial qui passe par une gouvernance adaptée et une place reconnue aux partenaires sociaux, pour s’assurer de la cohérence des actions en faveur de l’emploi, de la formation, et du développement économique.

Enfin, la CFDT souhaite que la France prenne l’initiative d’un prolongement de ces plans au niveau européen.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS