Politique de santé : Se donner les moyens de l'accès aux soins

Publié le 22/12/2014

 Alors que le  renoncement aux soins pour raisons financières atteint plus de plus de 25% des français, dont 12 % pour les soins courants (41% des femmes contre 21% des hommes) la CFDT estime que la mise en œuvre du Tiers Payant doit être une priorité nationale.

Il est donc important que le gouvernement et le parlement ne laissent pas une fois de plus les corporatismes bloquer toute possibilité de réformer notre système de santé, alors que la plupart des soins sont financés par la collectivité.

Cela passe par une organisation en complémentarité de la médecine de ville  et de l’hôpital, notamment sur la question des urgences et par un financement à la hauteur des enjeux.

La question de la responsabilisation doit concerner l’ensemble des acteurs du système de santé : on ne peut imputer aux seuls patients l’inflation de notre système. Nous devons donc nous doter ensemble et nationalement des moyens de sa maîtrise.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS