Plateforme RSE, une première expression sur les projets européens

Publié le 30/01/2014

La Plateforme nationale pour la RSE (Responsabilité sociale des entreprises) a choisi pour sa première expression de lancer  un appel pour un cadre européen de reporting extra financier (consulter l’appel : http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/01/plateforme-rse-appel-cadre-europeen-reporting-extra-financier/)

Ce document apporte son soutien au principe d’une directive européenne rendant obligatoire la production d’un rapport annuel sur les données clés relatives aux activités des grandes entreprises et entreprises cotées dans les domaines social, environnemental, des droits de l’Homme et de la loyauté des pratiques, à l’instar de la réglementation existant en France depuis 2001 (loi NRE).

La CFDT salue une avancée majeure dans le travail partenarial au sein de la Plateforme et souhaite que cet avis soit pris en compte par le gouvernement français dans sa prise de position au niveau européen.

Créée le 17 juin dernier, la Plateforme nationale d’actions globales pour la RSE, est constituée de 48 organisations représentatives des entreprises, des syndicats, des organisations de la société civile, des assemblées démocratiques, d’institutions de recherche et des administrations concernées. Elle a adopté par consensus ce premier document rendu public ce mercredi 29 janvier.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS