Plan d'économies : la CFDT entendue sur les retraites et le plan pauvreté

Publié le 28/04/2014

Aujourd’hui, le Premier ministre indique qu’il va proposer au Parlement le maintien de l’augmentation de 10 % du RSA  à la date initialement prévue (le 1er septembre) et la revalorisation des pensions pour les retraités qui perçoivent moins de 1 200 euros. La CFDT se félicite de cette inflexion du plan d’économie.

La non-valorisation du point d’indice des fonctionnaires pour une année supplémentaire demeure toutefois inacceptable.

Le 18 avril, la CFDT avait réagi au plan d’économie présenté par le Premier ministre en considérant que les plus modestes étaient insuffisamment protégés.

Elle dénonçait notamment le report de la mise en œuvre des mesures du plan de lutte contre la pauvreté, le gel des pensions au-delà du seuil minimum vieillesse et le blocage du point d’indice des fonctionnaires.

Pour la CFDT, les efforts demandés pour réduire le déficit public doivent être équitables, préserver la cohésion sociale et ne pas compromettre le retour à la croissance.