Naufrages en Méditerranée : Mettre fin à une situation honteuse et inhumaine

Publié le 20/04/2015

La CFDT est horrifiée par les naufrages et la mort de migrants qui se poursuivent en Méditerranée et constituent un drame insoutenable.

Au-delà de l’indignation légitime qu’elles provoquent, ces tragédies appellent à des actes et des décisions politiques ambitieuses et déterminées. L’indifférence est un crime à l’heure où ces femmes et ces hommes fuient la misère, la guerre et le fondamentalisme.

L’Europe – avec ses institutions, ses États membres, ses citoyens - doit coordonner une politique volontariste et solidaire. Il s’agit de combiner la fermeté contre les passeurs criminels et la générosité via l’accueil des réfugiés et des migrants.

Ces évènements rappellent également combien il est crucial, à l’inverse des discours xénophobes et de repli en vogue, que l’Europe se dote d’une diplomatie et d’une politique commune permettant d’agir à la source des conflits. C’est impératif pour favoriser la paix, le développement économique et social et d’éviter les guerres et les exodes massifs.

La CFDT, avec les organisations syndicales internationales dont elle est membre (CES et CSI), appelle à un sursaut salutaire de la Communauté internationale afin de mettre fin à cette situation honteuse et inhumaine.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS