Manque de moyens et absence de projet pour i-télé : La CFDT soutient le mouvement

Publié le 24/10/2016

Le mouvement de grève chez i-télé, auquel ont appelé les militants CFDT de la chaine, a été reconduit jusqu’à demain mardi.

La CFDT apporte son soutien au mouvement et fait part de ses inquiétudes pour l’ensemble du groupe Canal+. Au-delà de « l’affaire Morandini », la CFDT est extrêmement préoccupée pour les salariés d’i-télé confrontés à la baisse drastique de leurs moyens qui met à mal leur liberté d’information et leur capacité à faire correctement leur travail.

La direction semble aujourd’hui incapable de proposer une voix de sortie au conflit et envenime même les choses. Ce week-end, en plein mouvement social, la direction a profité de l’absence des équipes d’i-télé pour déplacer des bureaux et jeter à la poubelle des affaires personnelles des salariés afin de faire de la place aux équipes de Direct matin, devant s’installer dans les mêmes locaux. Ce déménagement a été réalisé alors que le CHSCT n'avait rendu aucun avis faute d'information notamment à propos de la future ligne éditoriale. La direction n'a pas jugé opportun d’apporter ces informations comme demandé par le CHSCT pour initier le déménagement.

Les salariés de la chaine d’information en continu sont confrontés depuis plusieurs mois à une forte baisse des effectifs qui pèse sur leur travail au quotidien. De leur côté les prestataires de l'ensemble du groupe Canal sont mis sous pression, ce qui a pour conséquence de dégrader la qualité de vie au travail des salariés, toutes sociétés confondues. La ligne éditoriale de la chaine a été cassée. L’avenir d’i-télé reste aujourd’hui incertain sans projet clair de la nouvelle direction du groupe.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS