La CFDT solidaire de la mobilisation de l'UGTT

Publié le 07/02/2013
La CFDT est profondément choquée par le meurtre de Chokri Belaïd, l’une des figures de l’opposition tunisienne. Elle est solidaire de la mobilisation de l’Union générale tunisienne du travail, qui appelle à la grève générale pour le 8 février.

La CFDT est profondément choquée par le meurtre de Chokri Belaïd, l’une des principales figures de l’opposition tunisienne, grand défenseur des droits de l’Homme.

La CFDT est solidaire de la mobilisation de l’UGTT (Union générale tinisienne du travail), qui appelle ce jour à la grève générale pour le 8 février jour des funérailles de Chokri Belaïd.

L’UGTT a exigé en décembre après l’attaque de son siège la dissolution des ligues de « protection de la révolution ». Le degré de violence atteint avec cet assassinat politique est un acte supplémentaire de déstabilisation du processus de transition démocratique tunisien que le gouvernement n’a pas été en mesure d’enrayer.

La CFDT réaffirme sa solidarité avec le combat des syndicalistes de l’UGTT pour le succès de la démocratie en Tunisie et soutient son initiative de dialogue national qui, plus que jamais, doit être relancée.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS