L'emploi des jeunes, des mesures complémentaires positives

Publié le 11/04/2016

Aujourd’hui le Premier Ministre a reçu les organisations de jeunesse au sujet du projet de loi Travail. Il a annoncé un certain nombre de mesures pour lutter contre la précarité des jeunes. La CFDT est satisfaite que cette concertation ait permis d’aboutir à des annonces positives.

Celles-ci sont une nouvelle étape d’une politique « jeunes » à renforcer. Le projet de loi égalité citoyenneté devra d’ailleurs y apporter des éléments complémentaires. Le droit universel à la garantie locative pour les moins de 30 ans, qui concernera 300 000 jeunes par an et l’accélération de l’accès à la CMU-C pour environ 40 000 jeunes en situation de rupture sont des mesures que la CFDT revendiquait depuis longtemps.

La CFDT prend acte positivement de la création d’une aide à la recherche du premier emploi (ARPE). Toutefois elle insiste sur la nécessité d’accompagner les jeunes dans leurs accès à l’autonomie grâce à l’accompagnement global qui sera mis en œuvre par la création du Compte Personnel d’activité.

Ces mesures devront s’articuler avec la généralisation de la garantie jeune et le dispositif d’abondement du Compte personnel de formation pour les jeunes décrocheurs déjà prévue dans le projet de loi travail.

La CFDT reste persuadée que toutes les actions à mener en matière de politique de l’emploi ne peuvent reposer uniquement sur la responsabilité de l’État. Elle se félicite de l’ouverture prochaine d’une concertation avec les partenaires sociaux et les organisations de jeunesse sur l’insertion professionnelle des jeunes, ainsi que sur la rémunération des apprentis.

Elle restera attentive à la manière dont seront concrétisées ces annonces complémentaires et fera des propositions dans les concertations à venir.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS