Hausse du chômage, ne laissons pas tomber les demandeurs d'emploi

Publié le 27/02/2013
Les chiffres du chômage de janvier sont, comme on pouvait hélas le prévoir, une nouvelle fois en forte hausse. Derrière ces chiffres, autant de réalités très difficiles, sur le plan économique, mais aussi sur le plan social et humain.

Les chiffres du chômage de janvier sont, comme on pouvait hélas le prévoir, une nouvelle fois en forte hausse (60 800 demandeurs d’emploi en plus en catégories A, B et C, dont 24 000 sont liés à la modification des règles de gestion des radiations).Quatre demandeurs d’emploi sur dix sont au chômage depuis plus d’un an. Derrière ces chiffres, autant de réalités très difficiles, sur le plan économique, mais aussi sur le plan social et humain.

Pour la première fois, ces résultats tiennent compte des nouvelles modalités de radiation. Voulues par la CFDT, ces modalités rendent la radiation effective seulement à partir du moment où le demandeur d’emploi en est informé.

Auparavant, la radiation était rétroactive. Cela générait des versements que les demandeurs d’emploi devaient rembourser par la suite. Pour la CFDT, cette situation était inacceptable. Les nouvelles modalités constituent un progrès pour les demandeurs d’emploi. En supprimant la rétroactivité de la radiation, les obligations de remboursements disparaissent également.

L’absence prolongée de croissance rend la reprise d’emploi plus difficile. Pour la CFDT, cela rend inenvisageable toute hypothèse de baisse des allocations des demandeurs d’emploi.

La CFDT rappelle que l’Allocation transitoire de solidarité prévue par le gouvernement en remplacement de l’allocation équivalent retraite est insuffisante. Trop de demandeurs d’emploi qui ont cotisé tous leurs trimestres retraite vont devoir vivre avec les minimas sociaux faute d’avoir l’âge de partir en retraite.

Par ailleurs, du fait de la hausse du chômage, les dossiers traités par Pôle emploi ont augmenté de 29 % en 2012. Même si des embauches supplémentaires ont été effectuées au sein de Pôle emploi, c’est encore insuffisant au regard de l’augmentation du chômage et du besoin d’accompagnement des demandeurs d’emploi de longue durée.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS