Emploi des personnes handicapées, une mise en oeuvre difficile

Publié le 20/11/2013
En cette semaine de l’emploi des personnes handicapées, la CFDT estime que la situation des personnes handicapées en matière d’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi demeure très préoccupante. Le taux de chômage des personnes handicapées est deux à trois fois supérieur aux autres salariés et il continue de progresser.

Or depuis 2005, les entreprises privées et les administrations ont une obligation sociale dans l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Ces obligations contenues dans la loi du 11 février 2005 placent les partenaires sociaux devant leurs responsabilités en matière de dialogue social et de négociations d’accords d’entreprise.

La CFDT regrette d’autre part que les engagements pris dans cette loi pour garantir l’accessibilité des lieux publics aux personnes handicapées ne soient pas en passe d’être respectés, à un an des échéances prévues.

Depuis toujours, la CFDT se mobilise dans les entreprises et les administrations contre toutes les formes de discrimination et pour l’égalité. Pour la CFDT, les entreprises privées et publiques doivent ressembler à la société dans toute sa diversité.

Depuis plus de vingt ans, elle agit en faveur de l’insertion et du maintien des salariés handicapés via la sensibilisation, l’information et la formation des élu(e)s d’entreprise, la négociation d’accords d’entreprises et de branches.

L’accessibilité à la formation professionnelle reste difficile pour les salariés handicapés. Elle doit s’appuyer sur des dispositifs de droit commun et être complétée par des parcours spécifiques autant que de besoin.

Pour la CFDT, au regard de la situation économique, notre vigilance doit être renforcée pour ne pas laisser se dégrader davantage l’insertion et le maintien dans l’emploi des salariés handicapés !

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS