Elections régionales : L'action publique doit donner des résultats concrets

Publié le 14/12/2015

La hausse importante de la participation pour ce second tour des élections régionales montre que nos concitoyens ont pris la dimension des enjeux démocratiques face à l’extrême-droite. Le Front National et ses dirigeants ont échoué dans leurs ambitions et ne présideront heureusement aucune région.

Pour la CFDT, ces deux motifs de satisfaction ne doivent pas masquer le malaise et les doutes qui se sont exprimés pendant ces élections. Le Front National n’a jamais recueilli autant de voix. Par ce vote et par une abstention qui reste importante, une grande partie de nos concitoyens marque sa défiance vis-à-vis du politique et de toutes les institutions.

Pour la CFDT, il est nécessaire de redonner à l’action publique sa noblesse et ses ambitions. Face aux mutations sociales, économiques, écologiques et numériques, nos concitoyens attendent des résultats pour faire reculer le chômage, la précarité, les inégalités et faire émerger les solidarités et des politiques efficientes afin de favoriser le « vivre ensemble » et le progrès social.

Les régions, leurs nouvelles configurations, leurs compétences précisées et élargies placent les nouveaux élus face à leurs responsabilités. Les citoyens attendent d’eux qu’ils agissent sur l’emploi, le développement économique, la cohésion sociale, l’aménagement du territoire et la qualité des services publics.

La CFDT est décidée, par le dialogue et la concertation, à apporter sa contribution afin de redonner sens et efficacité à l’action publique et collective.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS