Droits rechargeables, des réponses concrètes pour les demandeurs d'emploi

Publié le 31/03/2015

Les droits rechargeables sont une avancée majeure de la négociation sur l’assurance chômage de 2014. Ils permettent à un million de chômeurs par an, qui arrivent en fin de droits, de rallonger leur durée d’indemnisation et leur facilite l’accès à des formations longues.

Ainsi, les droits rechargeables apportent une réponse très concrète à la sécurisation des parcours professionnels des salariés privés d’emploi, notamment pour ceux qui enchainent des CDD de plus en plus courts.

Le suivi, au plus près des demandeurs d’emploi, a permis de détecter certaines difficultés, notamment pour les jeunes et pour les salarié(e)s à temps partiels.

La CFDT a proposé de créer pour eux un droit d’option : les demandeurs d’emploi pourront choisir d’abandonner leur indemnisation la moins élevée, au profit du bénéfice immédiat de l’indemnisation la plus élevée, s’il y a 30% d’écart entre les deux ou si leur indemnisation est inférieure à 20€ par jour.

Les propositions de la CFDT ont été reprises intégralement dans l’accord. C’est pourquoi la CFDT le signera.

Ainsi, à compter du 1er avril, les demandeurs d’emploi qui répondent aux critères, pourront faire valoir auprès de Pôle emploi ce droit d’option, entre une indemnisation longue et une indemnisation immédiatement plus élevée. Près de 120 000 personnes sont concernées.

La CFDT se félicite que les organisations syndicales et patronales signataires de la convention aient pris leurs responsabilités en ajustant le dispositif. Elles démontrent ainsi leur capacité à répondre concrètement aux difficultés des demandeurs d’emploi.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS