Droit à l'avortement, La CFDT solidaire des femmes polonaises

Publié le 14/04/2016

La CFDT soutient les milliers de femmes et d’hommes qui ont manifesté dimanche dernier, dans toute la Pologne, contre un projet de loi visant à restreindre le droit à l’avortement dans leur pays.

Avec cette nouvelle loi, la peine maximale, pour celles et ceux qui pratiquent illégalement l’avortement, passerait de deux à cinq ans et le seul cas d’avortement autorisé serait celui pratiqué dans le but de sauver la vie de la mère.

Pourtant, en matière d’IVG, la Pologne dispose déjà de l’une des législations les plus restrictives d’Europe où l’avortement n’est autorisé que dans trois cas : risque pour la santé et la vie de la mère, graves pathologies constatées chez l’embryon, grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste.

Ainsi, après l’Espagne en 2014, le droit à l’avortement est une nouvelle fois menacé en Europe.

La CFDT appelle à signer la pétition sur le droit des femmes polonaises à l'avortement.

La CFDT a toujours soutenu les femmes dans leur lutte en faveur du droit à disposer de leur corps et ne transigera jamais avec leur liberté qui passe aussi par le droit à la contraception et à l’avortement.

Elle demande également une mobilisation européenne de toute la société civile pour que l’avortement soit enfin reconnu comme un droit fondamental par tous les États d’Europe.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS