Drame du Rana Plaza : Enfin indemnisées !

Publié le 12/06/2015

L’Organisation internationale du travail (OIT) a annoncé, lundi 8 juin, que le Comité de coordination du Rana Plaza a enfin levé tous les fonds nécessaires pour permettre l’indemnisation de toutes les victimes, soit 30 millions de dollars.

L’immeuble Rana Plaza à Dacca, au Bangladesh, s’est effondré le 24 avril 2013. Il hébergeait plusieurs usines de confection textile employant plus de 4 000 ouvriers produisant  pour des marques internationales de vêtements telles qu’Auchan, Camaïeu ou Benetton.

La CFDT se réjouit de cette annonce mais ajoute qu’il aura fallu plus de deux ans, après ce drame qui a coûté la vie à 1 135 personnes, pour que les fonds soient réunis. De plus, loin d’une responsabilité assumée par les entreprises, la CFDT regrette que les fonds aient été rassemblés en partie grâce à des donations anonymes.

La CFDT, avec d’autres organisations,  s’est engagée sur la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre qui a été votée à l’Assemblée nationale, début avril. Elle insiste aujourd’hui pour que ce projet n’en reste à pas cette étape. Il doit maintenant passerdevant le Sénat et être in fine mis en application.

Cette loi pourrait constituer, parallèlement aux efforts d’autres pays, un socle pour construire des règles européennes et internationales ambitieuses sur le sujet.

La CFDT reste mobilisée sur ce sujet.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS