Décès de Jacques Moreau, la CFDT salue la mémoire de ce grand syndicaliste

Publié le 25/01/2017 à 15H21
C’est avec une grande peine que la CFDT apprend le décès de Jacques Moreau, survenu dans sa 84ème année.

Diplômé puis chercheur à Sciences-Po, Jacques Moreau fait le choix, à 30 ans, de l’engagement et de l’action à la CFTC devenue CFDT l’année suivante. Il prend une part déterminante dans l’organisation des cadres au sein des syndicats et fédérations CFDT, en exerçant des responsabilités nationales dans l’Union confédérale des cadres et la Fédération des industries chimiques dont il est secrétaire général de 1970 à 1974.

Membre du Bureau national de la confédération à partir de 1970, il devient secrétaire national chargé du secteur politique en 1974. En 1978, c’est sous sa responsabilité qu’est rédigé le rapport qui appelle à réorienter la stratégie de la CFDT par une autonomie renforcée vis-à-vis des partis politiques et le développement de la négociation pour « obtenir des résultats concrets, au plus près des  réalités vécues par les salariés sur leur lieu de travail ». L’histoire a donné son nom à ce rapport.

Après avoir quitté ses responsabilités à la CFDT en 1979, Jacques Moreau est un militant inlassable de la construction européenne d’abord au Parlement européen, puis au secrétariat général du Comité économique et social européen et enfin à la tête de la Fondation Europe et société qu’il a créée.

La CFDT salue la mémoire de ce grand intellectuel syndicaliste et adresse à sa famille et à ses proches ses condoléances attristées

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS