Conseil de la CNAMTS, des propositions d’économie qui épargnent les assurés

Publié le 20/07/2012 (mis à jour le 08/01/2013)
Communiqué de presse n°47 du 20 juillet 2012- Le conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS) réunie le 19 juillet a travaillé sur des propositions d’économie pour 2013. Ces propositions confirment l’exigence de la CFDT en faveur d’une meilleure organisation de notre système de santé.

Le conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS) réunie le 19 juillet a travaillé sur des propositions d’économie pour 2013.

Ces propositions confirment l’exigence de la CFDT en faveur d’une meilleure organisation de notre système de santé.

La CFDT constate qu’elles épargnent les patients et les assurés, en ne plaidant pas pour une augmentation de la part qui leur reste à payer (le « reste à charge »). Ceux-ci ont déjà largement contribué à l’effort de redressement des comptes.

La CFDT est particulièrement favorable aux mesures visant à réduire certains « restes à charge » et à assouplir les conditions d’ouverture ou de maintien de droit aux indemnités journalières pour les salariés ayant une activité réduite. Nos conseillers dans les Caisses primaires d’assurance maladie défendent ces choix depuis longtemps.

D’une manière générale, la CFDT considère que la meilleure voie est de travailler sur la pertinence des parcours de soins.

La négociation qui s’ouvre sur les dépassements d’honoraires doit contribuer efficacement à limiter ces dépassements, à augmenter l’activité à tarifs opposables et améliorer le parcours de soin.

Compte tenu des attentes, les mesures issues de la négociation se doivent d’être claires et lisibles pour l’ensemble de la population, rapides à mettre en œuvre pour les partenaires conventionnels, et facilement contrôlables et sanctionnées par l’Assurance Maladie.

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS