Conseil d'orientation des retraites, un rapport qui révèle l'ampleur des inégalités en matière de retraite

Publié le 21/01/2013 (mis à jour le 22/01/2013)
Communiqué de presse n°4 du 21 janvier 2013 - Le douzième rapport qui sera débattu par le COR le 22 janvier complète le diagnostic global sur notre système de retraite prévu par la grande conférence sociale en juillet 2012. Pour la CFDT, ce rapport du COR confirme la nécessité d’une réforme des retraites de grande ampleur

Le douzième rapport qui sera débattu par le COR le 22 janvier complète le diagnostic global sur notre système de retraite prévu par la grande conférence sociale en juillet 2012. Ce diagnostic s’est engagé en décembre 2012 par la publication du onzième rapport du COR, concernant  la situation financière des régimes.

Notre système de retraite par répartition a montré son efficacité mais il peine aujourd’hui à remplir certains de ses objectifs, notamment en matière de justice sociale. Ce rapport révèle un ensemble d’inégalités en matière de retraites que la CFDT dénonce depuis plusieurs années :

  • La compensation des interruptions de carrière est insuffisante, en particulier pour les périodes de chômage,
  • Les droits à la retraite liés à la présence d’enfants sont souvent mal ciblés, notamment la majoration pour les parents de trois enfants qui bénéficie surtout aux retraités aisés et aux hommes,
  • Les retraités qui ont cotisé dans plusieurs caisses de retraite de base en raison de mobilités professionnelles sont pénalisés,
  • Les effets de la pénibilité qui se déclarent après le départ en retraite et réduisent l’espérance de vie ne sont pas pris en compte,
  • Le mode de calcul des pensions sur les 25 meilleures années de carrière bénéficie surtout aux plus aisés et désavantage les bas salaires,
  • Les modalités de validation de trimestres défavorisent les carrières précaires et mal rémunérées,
  • Tous les salariés qui ont effectué une carrière longue ne bénéficient pas d’un départ à la retraite anticipé.

Pour la CFDT, ce rapport du COR confirme la nécessité d’une réforme des retraites de grande ampleur, juste et pérenne. Elle devra combiner les mesures nécessaires au rétablissement de l’équilibre financier du système avec la correction indispensable des nombreuses inégalités qui le caractérisent. Elle devra s’attacher à rendre le système plus lisible et à mieux prendre en compte les parcours professionnels.

Une concertation et un débat se tiendront à compter du printemps prochain. La CFDT y sera force de proposition. Elle y affirmera sa conviction qu’une réforme en profondeur est la plus à même de rétablir la confiance de toutes les générations dans notre système en répartition, notamment pour les plus jeunes d’entre elles.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS