Conférence contre la pauvreté, des avancées à concrétiser et à prolonger

Publié le 11/12/2012 (mis à jour le 12/12/2012)
Communiqué de presse n°80 du 11 décembre 2012 - A l’issue de la Conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures. Pour la CFDT, ces annonces constituent des avancées.

A l’issue de la Conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures qui feront partie du futur plan gouvernemental.

 Pour la CFDT, ces annonces constituent des avancées, en particulier celles sur :

  •  La revalorisation de 10 % du RSA, bien que le l’étalement sur cinq ans constitue un délai trop long. La CFDT revendiquait le RSA socle à 530 € dès maintenant.
  •  Lacréation d’une garantie jeune dès septembre 2013 pour des jeunes en difficultés, sous la forme d’un contrat d’un an renouvelable signé entre le jeune et le service public de l’emploi, avec accompagnement, propositions de formation et d’emploi. Cela sera assorti d’une allocation à hauteur du RSA socle pendant les périodes d’inactivité.
  •  L’élargissement de la Couverture maladie universelle. La CFDT réclame par ailleurs une amélioration du dispositif d’aide à la complémentaire santé (ACS).

Ces mesures faisaient partie des revendications de la CFDT lors des travaux de cette conférence.

Dans la continuité de cette conférence, la CFDT demande aussi la transformation du quotient familial en un crédit d’impôt uniforme dès le premier enfant. Cette aide bénéficierait largement aux classes moyennes aux foyers les plus modestes et aux familles nombreuses.

La CFDT demande également le rétablissement de l’Allocation équivalent retraite pour les demandeurs d’emploi en fin de droit qui ont cotisé tous leurs trimestres mais n’ont pas encore atteint l’âge légale pour partir en retraite.

Le plan gouvernemental doit maintenant se mettre en place, la CFDT sera vigilante quant à son élaboration et son application.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS