Compte personnel de prévention de la pénibilité, Un premier bilan positif

Publié le 25/04/2016

La CFDT se félicite que 500 000 salariés aient bénéficié de points sur leur Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P), dès 2015, première année de mise en œuvre du dispositif. 

Ce compte permettra aux salariés exposés aux nuisances et aux contraintes reconnues par la loi de disposer de droits à la formation ou de partir plus tôt en retraite, totale ou partielle.

Malgré les oppositions et les résistances, les polémiques stériles d’une partie du patronat, un grand nombre d’entreprises a mis en œuvre la première étape du dispositif alors que seuls quatre critères de pénibilité sur dix sont pris en compte. L’élargissement, à partir de cette année, à six critères supplémentaires et une meilleure connaissance de ce dispositif permettra à de nombreux autres salariés d’en bénéficier. La reconnaissance de la pénibilité va ainsi réduire les inégalités face aux risques professionnels et contribuer à une meilleure prévention dans les entreprises.

Ce dispositif est issu de la réforme des retraites du 20 janvier 2014. La reconnaissance de la pénibilité au travail, fait majeur dans le droit social de notre pays, est le fruit d’un long combat, que seule la CFDT et ses militants ont mené avec détermination. Il s’intègrera dans le Compte Personnel d’Activité prévu par la Loi Travail.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS