Communiqué n°55 du 1er septembre 2010

Publié le 08/09/2010 à 00H00
Déclaration d'Hervé Garnier, secrétaire national - RSA jeunes, une avancée insuffisante
Communiqué n°55 du 1er septembre 2010
Communiqué n°55 du 1er septembre 2010
Déclaration d'Hervé Garnier, secrétaire national - RSA jeunes, une avancée insuffisante

Le RSA jeunes (Revenu de solidarité active) entre en vigueur aujourd’hui. La CFDT estime qu’il s’agit d’une avancée insuffisante pour les moins de 25 ans. Les conditions d’accès très restrictives font que seule une minorité y aura accès.

 
Les jeunes étaient jusque-là totalement exclus de ce dispositif, uniquement à cause de leur âge. La discrimination touche désormais les plus précaires d’entre eux : ceux qui n’ont pas travaillé deux ans au cours des trois dernières années n’ont pas droit au RSA.
 
Même s’il doit être accessible à tous ceux qui en ont besoin, le RSA ne répond pas au problème de l’emploi des jeunes. Un an après les travaux de la commission Hirsch, la CFDT demande l’application des mesures préconisées dans le Livret vert :
 
  • Les moyens des missions locales sont amputés dans le document d’orientation budgétaire 2011-2013 discuté au parlement, alors qu’elles avaient bénéficié d’une rallonge de 40 millions d’euros en 2009.
 
  • Les moyens supplémentaires déployés pour accompagner les jeunes en difficulté (contrat CIVIS et contrats aidés) risquent de ne pas échapper aux mesures d’austérité.
 
  • Les quelques garanties obtenues il y a peu sur les stages sont déjà menacées (plus de gratification pour les étudiants paramédicaux ; un projet de décret interdisant les stages hors-cursus sans les interdire).
 
  • Les mesures proposées pour lutter contre l’inflation des loyers et faciliter l’accès des jeunes au parc de logement social sont passées à la trappe.
  •