Communiqué de presse n°88 du 16 décembre 2011

Publié le 16/12/2011 à 00H00
Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national - Journée internationale des migrants, la France doit ratifier la convention sur la protection des travailleurs migrants
Communiqué de presse n°88 du 16 décembre 2011
Communiqué de presse n°88 du 16 décembre 2011
Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national - Journée internationale des migrants, la France doit ratifier la convention sur la protection des travailleurs migrants

18 décembre, journée internationale des migrants. Cette coïncide avec l’adoption de la Convention Internationale sur « la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles ». Elle lie aujourd’hui une quarantaine d’États. Aucun pays occidental ne l’a signée.

 
La CFDT demande que la France ratifie enfin cette convention.
 
Pour la CFDT, le principe de base qui doit impérativement prévaloir sur le marché du travail est celui de l’égalité des droits sociaux entre les nationaux et les étrangers. Faute de quoi la porte est grande ouverte à l’exploitation des travailleurs étrangers avec ou sans papiers à l’échelle nationale et internationale.
 
La situation actuelle des travailleurs et travailleuses sans papiers en France est inadmissible. La CFDT est très inquiète de l’inflation des circulaires durcissant les traitements réservés aux étudiants étrangers ainsi qu’aux demandeurs d’asile notamment en matière d’hébergement.
 
Enfin, la CFDT demande que le 31 décembre 2011 marque, comme prévu, la fin des mesures transitoires imposées aux Roumains et aux Bulgares les empêchant d’accéder librement au marché du travail national comme tous les Européens.