Communiqué de presse n°8 du 11 février 2010

Publié le 11/02/2010 à 00H00
Déclaration de Gaby Bonnand, secrétaire national - Haut conseil de la Famille, de bonnes propositions mais un certain manque d'audace
Communiqué de presse n°8 du 11 février 2010
Communiqué de presse n°8 du 11 février 2010
Déclaration de Gaby Bonnand, secrétaire national - Haut conseil de la Famille, de bonnes propositions mais un certain manque d'audace

La CFDT se félicite de plusieurs mesures préconisées par le haut conseil de la Famille qui vient de rendre un avis sur une réforme du congé parental et l’offre d’accueil des jeunes enfants :

 
·         En rappelant qu’il faut réussir les objectifs affichés de création de 200 000 places dont la moitié en accueil collectif d’ici 2012. Et en affirmant que pour lui, il s’agit d’une création « nette » qui ne devra pas être annulée par la réduction continue de la préscolarisation des enfants de moins de trois ans.
 
·         En estimant nécessaire d’apporter un accompagnement renforcé vers la formation et l’emploi et de meilleures garanties dans l’emploi aux bénéficiaires du Complément de libre choix d’activité et aux parents de jeunes enfants : aide à la recherche d’un mode d’accueil ; accès privilégié à une offre de formation…
 
·         En proposant l’instauration d’une période non transmissible de deux mois pour le parent qui n’a pas bénéficié du congé, afin de favoriser en particulier l’égalité entre les hommes et les femmes,
 
·         En proposant des mesures pour mieux adapter le coût des gardes d’enfant en fonction des revenus des parents.
 
Si l’option d’un congé plus court et mieux rémunéré figure dans les options de l’avis, la CFDT aurait néanmoins souhaité une prise de position plus affirmée du haut conseil en faveur d’une telle hypothèse.