Communiqué de presse n°75 du 3 décembre 2010

Publié le 03/12/2010 à 00H00
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Contrats aidés, arrêtons cette politique de stop and go !
Communiqué de presse n°75 du 3 décembre 2010
Communiqué de presse n°75 du 3 décembre 2010
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Contrats aidés, arrêtons cette politique de stop and go !

Alors que les chiffres du chômage montrent mois après mois que les conséquences de la crise ne sont pas terminées, le gouvernement prévoit une baisse du nombre de contrats aidés dans le projet de budget 2011 :

 
  • 340 000 CAE (contrat d’accompagnement vers l’emploi, destiné au secteur non-marchand) contre 400 000 en 2010 ;
  • 50 000 CIE (contrat initiative emploi, pour le secteur marchand) contre 120 000 en 2010.
 
Cette baisse s’accompagnerait aussi d’une diminution du taux de la prise en charge. Les contrats aidés dans le cadre du plan de relance seraient supprimés, de même pour la majoration d’aide.
 
Après avoir poussé fortement la création de contrats aidés au cours du premier semestre 2010, le gouvernement demande de ralentir le rythme de prescription des CAE pour la fin de l’année.
 
Cette situation est dramatique pour les salariés dont le contrat ne sera pas renouvelé et pour les associations d’insertion dont la mission est mise à mal.
 
La CFDT n’accepte pas que les populations qui rencontrent le plus des difficultés sociales et professionnelles soient de nouveau lésées par la rigueur budgétaire. L’Etat doit prolonger les moyens nécessaires pour permettre aux associations d’insertion de réaliser de leur mission.