Communiqué de presse n°66 du 14 octobre 2010

Publié le 14/10/2010 à 00H00
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Journée mondiale du refus de la misère, notre système de solidarité doit permettre à chacun de vivre dignement
Communiqué de presse n°66 du 14 octobre 2010
Communiqué de presse n°66 du 14 octobre 2010
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Journée mondiale du refus de la misère, notre système de solidarité doit permettre à chacun de vivre dignement

La journée mondiale du refus de la misère a lieu dimanche 17 octobre. La CFDT s’associe à cet événement organisé par ADT Quart Monde, Amnesty International, le Secours Catholique et des organisations de jeunes.

 
Cette année, la journée est centrée sur les jeunes autour du thème : « Regarde-moi comme une chance ». Une délégation de la CFDT participera aux animations organisées sur la place du Trocadéro, à Paris.
 
La CFDT est activement impliquée dans la lutte contre l’exclusion et la pauvreté. Plusieurs revendications sont directement liées à cette préoccupation :
 
  • La CFDT demande que les minima sociaux voient leurs montants revus à hauteur de 55 % du seuil de pauvreté, afin que les personnes qui touchent ces aides puissent vivre dans des conditions décentes.
  • La CFDT exige enfin le respect de la loi sur le pourcentage de logements sociaux dans les communes, faute de quoi les plus démunis ne peuvent se loger.
  • La CFDT revendique un élargissement des conditions d’accès des jeunes au RSA, le revenu de solidarité active. Elles sont pour l’instant très restrictives et les jeunes qui en ont le plus besoin ne peuvent pas en bénéficier.
  •  

 
Notre système de solidarité doit permettre à chacun de vivre dignement. C’est un échec qu’il n’atteigne pas cet objectif.