Communiqué de presse n°63 du 6 octobre 2010

Publié le 06/10/2010 à 00H00
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Taux de contribution des entreprises au Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, une mauvaise décision
Communiqué de presse n°63 du 6 octobre 2010
Communiqué de presse n°63 du 6 octobre 2010
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Taux de contribution des entreprises au Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, une mauvaise décision

Les partenaires sociaux, réunis le 5 octobre, ont décidé à la majorité des voix, de réduire de 13 à 10% le pourcentage de la contribution des entreprises au Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels pour l’année 2011.

La CFDT qui défendait le maintien de ce taux à 13% regrette profondément ce choix. Conçue comme une réponse au prélèvement prévu de l’Etat sur la trésorerie du Fonds paritaire pour un montant de 300 millions d’euros, cette décision amoindrit les objectifs fixés par l’Accord national de 2009, en faveur de la qualification des salariés et des demandeurs d’emploi.
La CFDT qui n’a pas obtenu de mettre aux voix le taux de 13%, s’est abstenue avec la CGT et l’UPA, lors du vote des 10%. Elle regrette qu’une décision unilatérale de ponction de l’Etat, aussi condamnable soit-elle, se traduise par un affaiblissement des ambitions initiales de formation des publics les plus en difficulté dans leurs parcours professionnels.