Communiqué de presse n°61 du 6 septembre 2011

Publié le 06/09/2011 à 00H00
Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national - Retraites, les apprentis pénalisés
Communiqué de presse n°61 du 6 septembre 2011
Communiqué de presse n°61 du 6 septembre 2011
Déclaration de Jean-Louis Malys, secrétaire national - Retraites, les apprentis pénalisés

Un arrêté publié le 6 septembre restreint la base de calcul des cotisations sociales des apprentis.

 
Près d’un tiers des apprentis verront ainsi diminuer le nombre de trimestres travaillés pris en compte dans le calcul de leur retraite. 50 000 jeunes salariés seront dans cette situation chaque année.
 
Le gouvernement compte économiser 70 millions d’euros par an.
 
La loi de 2010 pénalise au premier chef les carrières les plus longues. Les pouvoirs publics envoient un nouveau signal négatif aux salariés qui commencent à travailler jeune.
 
Le gouvernement, qui prétend valoriser l’apprentissage, le pénalise en matière de droits à la retraite.
 
La CFDT s’est opposée à cet arrêté au sein du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance vieillesse
 
Pour la CFDT, toutes les périodes d’apprentissage doivent être intégralement validées pour la retraite.
 
La question des droits à la retraite des jeunes devra être abordée dans son ensemble, dans le cadre du débat sur une réforme globale qui s’ouvrira au premier semestre 2013.