Communiqué de presse n°50 du 16 août 2010

Publié le 16/08/2010 à 00H00
Déclaration de Patrick Pierron, secrétaire national - Colmar, la CFDT condamne la destruction d'un outil de recherche
Communiqué de presse n°50 du 16 août 2010
Communiqué de presse n°50 du 16 août 2010
Déclaration de Patrick Pierron, secrétaire national - Colmar, la CFDT condamne la destruction d'un outil de recherche

Des faucheurs ont détruit ce week end à Colmar 70 pieds de vigne transgéniques utilisés dans le cadre de la  recherche sur une maladie de la vigne. Cette action anti-démocratique compromet plusieurs années de recherche. Elle doit donner lieu à une condamnation ferme par les pouvoirs publics.

Cette destruction est aussi celle d’un outil de travail des chercheurs de l’Inra. Cet institut de recherche publique avait obtenu toutes les autorisations officielles pour ces essais qui se menaient en accord avec les acteurs de la filière viticole et visaient par transgénèse à lutter contre une maladie dévastatrice pour la vigne dans le monde entier. Cette recherche est vitale pour l’avenir et les emplois liés à la viticulture. Elle s’inscrivait dans un cadre légal qui tenait compte du principe de précaution.

L’expertise française sur les plantes génétiquement modifiées est déjà en retard. L’affaiblir encore c’est prendre le risque de laisser aux multinationales, notamment nord-américaines, le contrôle du monde de la transgénèse.