Communiqué de presse n°4 du 18 janvier 2011

Publié le 18/01/2011 à 00H00
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Formation professionnelle, les partenaires sociaux sauvent l'essentiel
Communiqué de presse n°4 du 18 janvier 2011
Communiqué de presse n°4 du 18 janvier 2011
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Formation professionnelle, les partenaires sociaux sauvent l'essentiel

En maintenant un budget prévisionnel de 800 millions d’euros pour 2011, les organisations syndicales et patronales sont parvenues à atténuer les effets de la ponction de 300 millions d’euros des ressources du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels.

 
Dans la phase de discussion avec l’Etat, la CFDT a soutenu le maintien d’un haut niveau d’engagement en faveur des actions destinées aux salariés et demandeurs d’emplois les moins qualifiés. Elle se réjouit que cette mission reste prioritaire pour l’année 2011. Il s’agira :
 
  • de faciliter le maintien dans l'emploi, la qualification des salariés par des actions de préparation à la formation et des périodes de professionnalisation, par le congé individuel de formation (CIF), par la formation dans le cadre du chômage partiel et la validation des acquis de l’expérience (VAE).
 
  • d’assurer la Préparation opérationnelle à l'emploi (POE), les formations visant à répondre à des besoins identifiés par les branches professionnelles ou la formation des licenciés économiques bénéficiaires de CTP/CRP (contrat de transition professionnelle et convention de reclassement personnalisé).
 
  • de consacrer des moyens conséquents à l’acquisition d'un socle de connaissances et de compétences pour l'ensemble des actifs, en accordant une priorité à la lutte contre l’illettrisme.
 
Il était particulièrement important de préserver un haut niveau de mutualisation des moyens de formation des branches professionnelles pour assurer le développement des contrats et périodes de professionnalisation et permettre aux demandeurs d’emploi d’utiliser leur droit individuel à la formation pendant leur période de chômage.