Communiqué de presse n°34 du 31 mai 2010

Publié le 31/05/2010 à 00H00 (mis à jour le 23/06/2010 à 14H40)
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Assaut de la flottille humanitaire de Gaza par l'armée israélienne, un acte inqualifiable qui met à mal les efforts de paix
Communiqué de presse n°34 du 31 mai 2010
Communiqué de presse n°34 du 31 mai 2010
Déclaration d'Anousheh Karvar, secrétaire nationale - Assaut de la flottille humanitaire de Gaza par l'armée israélienne, un acte inqualifiable qui met à mal les efforts de paix

La CFDT condamne fermement l'assaut de l'armée israélienne contre la flottille de bateaux tentant d’acheminer de l'aide humanitaire vers Gaza et qui a provoqué la mort de 19 personnes et plus d’une trentaine de blessés.

 
Les autorités israéliennes portent la responsabilité d’un acte inqualifiable à l’égard de militants humanitaires. Celui-ci ne saurait en rien être justifié.
 
La CFDT appelle à la constitution d’une enquête internationale sous l’égide des Nations unies pour faire la lumière sur les responsabilités de cet assaut meurtrier à l’égard de civils.
 
Il importe dans l’immédiat que les personnes détenues à la suite de l’attaque soient libérées sur le champ, que les bateaux saisis soient restitués et que l’aide humanitaire parvienne à leurs destinataires : les populations de Gaza.
 
La CFDT demande au gouvernement français et à l’Union Européenne d’accroître la pression internationale pour une levée immédiate et inconditionnelle du blocus de Gaza et pour que cet acte ne reste pas impuni.
 
Cette intervention israélienne fait monter d’un cran la tension dans la région et rend encore plus complexe la tenue de négociations pour la paix.
 
La CFDT tient à réaffirmer qu’elle soutient les efforts de coexistence pacifique entre les peuples israélien et palestinien. Pour sa part, elle s’est impliquée au niveau syndical et avec la Confédération syndicale internationale (CSI) pour renforcer les liens entre l’organisation syndicale palestinienne PGFTU et la centrale israélienne Histadrut pour la reconstruction économique de la Palestine et la reconnaissance des droits des travailleurs palestiniens.