Communiqué de presse n°2 du 7 janvier 2011

Publié le 07/01/2011 à 00H00 (mis à jour le 13/01/2011 à 15H47)
Déclaration de Véronique Descacq, secrétaire nationale - Perte d'autonomie, pour un financement solidaire
Communiqué de presse n°2 du 7 janvier 2011
Communiqué de presse n°2 du 7 janvier 2011
Déclaration de Véronique Descacq, secrétaire nationale - Perte d'autonomie, pour un financement solidaire

La CFDT a rencontré Roselyne Bachelot dans le cadre des concertations sur la prise en charge de la dépendance des personnes âgées.

 
La CFDT a confirmé qu’elle souhaite s’inscrire dans les débats annoncés par le gouvernement sur cette réforme. La prise en charge de la perte d’autonomie comporte de nombreux enjeux sociétaux : évolution de la cellule familiale, maintien à domicile, place des femmes dans la société et le monde du travail, qualification et conditions d’emploi des salariés …. Elle participera aux groupes de travail que vient d’installer la Ministre.
 
Pour la CFDT, l’objectif est de permettre une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie en diminuant le reste à charge des familles et en améliorant les plans d’aide, aujourd’hui très souvent insuffisants.
 
La CFDT plaide pour la constructiond’un droit universel s’appuyant sur un financement lui aussi universel, solidaire et pérenne, donc essentiellement public.
 
La CFDT considère que les salariés sont déjà mis à contribution pour le financement de la dépendance par le biais de la journée dite « de solidarité ». Elle préconise la fiscalisation de la transmission du patrimoine à titre gratuit, l’extension de la contribution solidarité autonomie aux professionnels qui en sont exonérés, ainsi qu’un rapprochement de la CSG des retraités et des actifs.